Archives de catégorie : Articles du blog

Le sujet dans la Cité n°6, nov. 2015

Être à l’école aujourd’hui.
Citoyenneté, Pluralité, Mondialisation

infos et commande ici

Sujet dans la cité

  • éditorial – Christine Delory-Momberger
  • article d’actualité – Gérard Gromer – Zéro de conduite
  • débat – 
François Dubet & Christoph Wulf – « Je ne vois guère autre chose que la démocratie et les droits de l’Homme pour dire ce qui est commun »

Dossier dirigé par Béatrice Mabilon-Bonfils
Être à l’école aujourd’hui.
Citoyenneté, Pluralité, Mondialisation

  • Béatrice Mabilon-Bonfils – L’École après Charlie
  • Christine Delory-Momberger  – Vivre l’école, vivre à l’école
  • Izabel Galvao – Au-delà des murs : penser les frontières entre l’école et la Cité
  • Joël Zaffran – Être élève handicapé à l’école ordinaire. 
Les enjeux politiques et biographiques de l’accessibilité scolaire
  • Thierry Bouchetal & Françoise Lautheaume – Approche biographique et située de parcours professionnels d’enseignants du premier degré : entre permanence et reconfigurations identitaires
  • Frédérique Landoeuer & Sébastien Pesce – La citoyenneté par la culture : mythes, philosophie et religion en classes relais
  • Jean-Luc Rinaudo – Être à l’école numérique aujourd’hui
(suite du sommaire)

Traverses

  • Béatrice Mabilon-Bonfils – Le chat de Schrödinger
  • Franck Landron – Entretien avec Christine Delory-Momberger, Photographier l’école
Résistances
  • Mouss, du groupe Zebda  – Entretien avec Béatrice Mabilon,Bonfils, « Il faudrait aussi que l’école aille à la rencontre des gens »
  • Johanna Dagorn & Arnaud Alexandrin – Être une fille, un gay, une lesbienne ou un.e trans au collège et au lycée
Le moment du care
  • Geneviève Zoïa – Ségrégation contre bien-être : pour une école du care
De la recherche biographique
  • Emmanuelle Catinois, Odile Paillet, Pierre-Antoine Petesch, Valérie Melin – Réflexivité et pouvoir d’agir : un atelier biographique de projet dans une structure de raccrochage scolaire, le Micro-lycée de Sénart.
Terrain
  • Mike Gadras – Retour sur un terrain en recherche biographique :
Tours et détours de la rencontre avec le collectif des « Sorins »
Réseaux
  • Daniel Suarez – Des enseignants écrivent pour chercher et se former. Le réseau de la documentation narrative en Argentine
Article jeune chercheur
  • Massouma Sylla – À l’école de l’ethnicité : la réussite atypique des enfants français d’origine africaine subsaharienne
Articles proposés à la revue
  • Cédric Faure – Le travail des émotions dans un ministère en mal de sens
  • Carla Schelle & Sandra Früchtenicht – Processus de subjectivation et reconnaissance : études de cas des pratiques scolaires en Allemagne et en France

Education Permanente N°205 – Accompagnement, Réciprocité et Agir Coopératif

EP205

Numéro préparatoire au colloque Ethique de l’Accompagnement et Agir Coopératif ; coordonnée par Hervé Breton, Noël Denoyel et Sébastien Pesce ; avec les contributions de Carla Aparecida Spagnol, Emmanuel Bagourd, Béatrice Birmelé, Jean-Pierre Boutinet, Hervé Breton, Béatrice Brignon, Catherine Clénet, Laurence Cornu, Noël Denoyel, Sylvie Gaulier, Anne-Marie Lehr-Drylewicz, Frédérique Lerbet-Sereni, Gilles Monceau, Maela Paul, Hugues Pentecouteau, Sébastien Pesce, Gaston Pineau, Alain Potier, Martine Poulin, Cécile Renoux.

Ces articles ouvrent des horizons nouveaux pour la recherche et la formation. Le sommaire fait apparaître comme distinctes trois dimensions de l’accompagnement : ses déterminants et ses visées anthropologiques ; les enjeux de réciprocité et de coopération qu’interroge cette forme de rencontre que suppose l’accompagnement ; le rôle particulier des pratiques et des dispositifs. Pourtant, dans la réalité des situations d’accompagnement, ces trois dimensions sont irrémédiablement enchevêtrées. Les contextes d’accompagnement sont quotidiennement traversés par la question du sens, des manières de faire, des modes d’implication dans le cours des relations, des dynamiques interindividuelles et collectives qui s’engagent et perdurent. Plutôt que de penser ces dimensions comme des facteurs périphériques aux dispositifs et aux pratiques, nous avons choisi de considérer qu’elles sont au coeur des situations et des processus de l’accompagnement des adultes. Dans une époque préoccupée par le suivi et la mesure, réinterroger ce qui « fait compagnie » à l’échelle des politiques de formation, des dispositifs, et dans les situations concrètes d’exercice, nous apparaît vital. C’est ce à quoi nous convions le lecteur.

infos/commande ici

Spécificités n°8 – De la Recherche Qualitative à la Recherche Sensible

2015(2) – n°8 (automne 2015)
Numéro coordonné par Olivier Brito et Sébastien Pesce

Specifi8

La recherche qualitative est aujourd’hui reconnue comme une démarche compréhensive et flexible qui permet d’étudier les phénomènes sociaux en profondeur (Singelton & Straits, 1999). Elle est caractérisée par une grande diversité (Denzin, 2010), néanmoins certains éléments transversaux sont communs à l’ensemble des approches qualitatives. C’est notamment le cas de la sensibilité qui semble être au cœur de la démarche qualitative. Certains évoquent une sensibilité «pragmatique» en considérant qu’une des qualités essentielles du chercheur qualitatif réside dans sa capacité à réagir en adéquation avec le terrain, la sensibilité est alors associée à une forme de sagesse (Cassell, Bishop, Symon, Johnson & Buehring, 2009). Pour d’autres, la posture sensible réside dans la capacité du chercheur à se saisir des subtilités des données issues du terrain (Glaser, 1978 ; Strauss & Corbin, 1990).

Infos ici

Publi : « Ecole : est ce vraiment mieux ailleurs ? »

Après avoir été longtemps considéré comme l’un des meilleurs, le système éducatif français est maintenant critiqué. Les comparaisons avec les autres systèmes proposées par les médias ou les politiques sont souvent partielles, caricaturales et ne tiennent que peu compte des contextes historique, culturel, ou sociétal. Ce livre propose une étude portant sur les systèmes éducatifs de cinq autres pays européens, menée en liaison avec des professionnels de chaque pays : la Finlande, l’Angleterre, l’Allemagne, la République tchèque et l’Espagne. Au travers de cette étude, l’auteur propose de mentionner les points forts de l’école française, mais aussi de s’attarder sur ce qui se fait ailleurs et dont nous pourrions nous inspirer dans plusieurs domaines : évaluation, réduction des inégalités entre les établissements, entre classes, entre élèves, meilleure considération de l’enseignement professionnel, mixité scolaire… Cette étude est proposée par un enseignant « du terrain » qui a eu l’occasion à de nombreuses reprises de s’immerger dans plusieurs établissements étrangers par le biais de visites d’études, d’échanges internationaux, de projets Comenius…

Jean Cassou, professeur agrégé de Mathématiques, néo-retraité, a été en poste au Lycée Barthou-Pau. Formateur IUFM, en particulier sur les « systèmes éducatifs européens », il a participé ou organisé plusieurs visites d’études dans divers pays européens, impulsé et coordonné plusieurs projets Comenius en partenariat avec 7 autres pays.

Site de l’éditeur
Info et commande : fichier PDF

Publication : Conditions de l'Education Nouvelle

Année de la Recherche en Sciences de l’Education
2 volumes : Conditions de l’Education Nouvelle

couv_annee

Blais, Gauchet et Ottavi, dans leurs ouvrages de 2002 et 2008, émettent l’hypothèse que s’ouvre l’ère des pédagogies nouvelles. La perspective n’est pas mince : elle mérite une approche outillée qui réponde à la réflexion actuelle, dans son contexte politique, sur la refondation de l’école. À quelles conditions les pratiques d' »éducation nouvelle » pourraient-elles s’instituer autrement que de façon confidentielle ?

La section française de l’Association Francophone Internationale de Recherche Scientifique en Education relance la publication de sa revue. Les deux premiers numéros sont consacrés à ces « conditions de l’éducation nouvelle ».

Présentation et bons de commande

Conditions de l’éducation nouvelle – volume 1
Volume I

Conditions de l’éducation nouvelle – volume 2
Volume II

Parution : Pedagogy and Edusemiotics

Pedagogy and Edusemiotics
Theoretical Challenges/Practical Opportunities

Inna Semetsky & A. Stables (eds).
Sense Publishers – Automne 2014

pedaedusem_couv

Table des matières :

Preamble – Inna Semetsky & Andrew Stables

1. Two Poems – Kevin Brophy

2. Signs as educators: Peircean insights – Winfried Nöth

3. Poetry meets Pedagogy: Conversations in/about classrooms – Jen Webb and Michael Rosen

4.Schools and Schooling as Semiotic Engagement: a focus on design – Andrew Stables, Susannah Learoyd-Smith, Harry Daniels & Hau Ming Tse

5. Interpreting metaphoric acts: a dialogic encounter with the very young – E. Jayne White

6. On the implementation of technology in education – Mariana Bockarova

7. Two Poems – Jessica L. Wilkinson

8. Education, Values and Authority: a semiotic view – Eetu Pikkarainen

9. The pedagogy and politics of governing childhoods through images – Marek Tesar

10. Learning existential lessons: the edusemiotics of images – Inna Semetsky

11. ’Skirts: Thinking thoughts and unthoughts – Cair Crawford

12. Two Poems – Diane Fahey

13. Edusemiotics of educational gestures – Sébastien Pesce

14.Images of research and scholarship in a university promotional brochure
in the era of marketization and audit culture – Helen Andersson and David Machin

Postscript – Andrew Stables and Inna Semetsky

Ressources

Intro, plan, conclusion du chapitre de S. Pesce :
Edusemiotics of Educational Gestures

Site de l’éditeur

Publication : Ecole et Mutation

École et mutation – Processus, expériences, enjeux

De Boeck, 2014
Sous la direction de : Martine Meskel-Cresta, Jean-François Nordmann, Philippe Bongrand, Catherine Boré, Séverine Colinet, Marie-Laure Elalouf
Préface : Bernard Lahire Collection : Perspectives en éducation et formation

ecole_mut_couv

Résumé

Au travers du prisme de la mutation, l’ouvrage propose une vision renouvelée et intégrée des bouleversements actuels de l’École, qu’ils soient à hauteur d’acteur ou de système.

Sommaire

INTRODUCTION
La mutation de l’École, entre actualité d’un processus et problématicité d’un concept (Philippe BONGRAND, Catherine BORÉ, Séverine COLINET, Marie-Laure ELALOUF, Martine MESKEL-CRESTA & Jean-François NORDMANN

I – RECONFIGURATIONS SOCIÉTALES ET PROCESSUS DE SUBJECTIVATION

1. L’École de la transmodernité, fabrique de la société ? (Béatrice MABILON-BONFILS)
2. L’école et les cinq mutations du Temps-monde (François DURPAIRE)
3. Identités à l’école : entre indigénisation postmoderne et ethnicisation des relations sociales (Nadine PUYOL)
4. L’école, la cybernétique et la société de la connaissance (Emmanuel BRASSAT)
5. École, structurations subjectives et potentiels de mutation (Jean-François NORDMANN)

II – LES POLITIQUES SCOLAIRES ENTRE CHANGEMENTS ET MUTATIONS

1. Le changement en action publique : la réforme n’est pas toujours dans les textes légaux. Le cas emblématique de la réforme de la carte scolaire, 2007-2011 (Nathalie MONS)
2. Les mutations au lycée professionnel depuis 1945 : entre intégration et relégation (Anissa BELHADJIN & Maryse LOPEZ)
3. La scolarisation des élèves handicapés dans l’école ordinaire : une mutation en cours (Catherine DORISON)
4. L’école face à la citoyenneté : quelles évolutions de l’action publique ? (Valérie BECQUET)
5. De mutations en mutatio. La politique d’éducation prioritaire et la perpétuation du système éducatif (Philippe BONGRAND)

III – TRANSFORMATIONS INSTITUTIONNELLES ET REDÉFINITION DES RÔLES

1. Mutation et institutionnalisation : le cas de la Parentalité (Gilles MONCEAU)
2. Formation professionnelle, université et école : une même mutation ? L’exemple de la réingénierie des diplômes dans les secteurs du social et du soin (Dominique SAMSON)
3. Les Espaces Numériques de Travail (ENT) : un catalyseur de changements pour l’École ? (Sylvain GENEVOIS)
4. Penser autrement la mutation des pratiques scolaires avec les technologies informatisées (François VILLEMONTEIX)

IV – LES ACTEURS ENTRE RÉSISTANCES ET INVENTIONS PÉDAGOGIQUES

1. Quand l’enseignement se passe hors les murs : des mutations lors de l’appropriation par des enseignants d’une modalité d’enseignement à distance (Jean-Michel GÉLIS)
2. Mutations, potentiels de mutation et « autorité éducative » (Bruno ROBBES)
3. Pratiquer la pédagogie institutionnelle dans un collège traditionnel : changement ou mutation ? (Arnaud DUBOIS)
4. Nouvelles métaphores de l’éducation et mutation de l’école (Sébastien PESCE)
5. Professeur, mutatis mutandis enseignant. Tout changer pour que rien ne change ?… (Martine MESKEL-CRESTA)

V – ENTRE REMANIEMENTS ET RESTRUCTURATIONS DISCIPLINAIRES

1. L’enseignement du français au lycée : mutation ou reconfigurations ? (Nathalie DENIZOT)
2. La narration et ses mutations : quels enjeux pour l’école ? (Véronique BOURHIS)
3. Les TICE et la géographie scolaire, approche autobiographique (Jean-Pierre CHEVALIER)
4. Enseigner les mathématiques en ZEP : un défi pour la formation initiale et continue des professeurs des écoles (Denis BUTLEN, Monique CHARLES-PÉZARD & Pascale MASSELOT)

VI – NOUVELLES PRATIQUES DIDACTIQUES ET DÉPLACEMENTS SYMBOLIQUES

1. L’enseignement de la langue à l’épreuve des réformes scolaires : tentatives de mutations et résistances (Marie-Laure ELALOUF, Véronique BOURHIS, Patrice GOURDET & Claudie PÉRET)
2. Le sujet de l’écriture et la révolution des brouillons (Catherine BORÉ)
3. Pratiques d’écritures créatives en humanités numériques : déplacements, transformations ou mutations ? (Luc DALL’ARMELLINA)
4. Produire des images, fabriquer de la pensée : une articulation en devenir (Sandra & Fanny BRUNO)

CONCLUSION
Au prisme de la mutation – bilan et perspectives (Jean-François NORDMANN)

ENVOI
À l’école des mutations (Martine MESKEL-CRESTA)