Présentation Coffret DVD Socrate dans la Cité

portrait_landoeuer_LJ

La classe relais de Frédérique Landoeuer

Depuis de nombreuses années, Frédérique Landoeuer développe dans sa classe relais un projet innovant. C’est notamment en invitant des élèves décrocheurs à entrer dans le monde de la philosophie antique et du mythe qu’elle parvient à remobiliser des adolescents pour qui tout avait échoué jusque là.

Présentation des films

Socrate dans la cité (28′) – Des élèves déscolarisés entrent dans le débat philosophique en découvrant le mythe de la Caverne. Le groupe se met dans la situation de celui à qui on propose un choix. Doivent-ils quitter la cité sécurisante, mais dans le même temps aliénante ? On retrouve alors transposé, dans l’analyse de ces adolescents, le voyage de « l’ex-enchainé » qui sort de la caverne et découvre le monde et les autres.

Tarek (33′) – Le film suit Tarek, 15 ans, dans son parcours dans la classe relais, et tandis qu’il découvre les outils et la démarche proposée par Frédérique. On comprend, au travers de ce parcours personnel, comment les mythes, la pensée collective, l’écriture, permettent à un adolescent d’entrer dans la communication et de reprendre le contrôle de son parcours scolaire.

A l’école de la complexité (35′) – A entendre parler ces adolescents de leur quartier, des croyances véhiculées par les familles, de leur « culture jeune », une rupture franche apparait entre leur monde et les propositions de l’école. Il leur est proposé de travailler en classe relais de manière transdisciplinaire autour de la question de l’origine, par le biais des sciences, des arts, de l’étude des mythes, des religions, de la philosophie.

L’avis des autres (21′) – Ce qui est récréé dans cette classe relais, c’est l’espace grec de la « scole », un espace libre de toute contrainte vis-à-vis de l’extérieur. La seule contrainte est que les élèves puissent se voir et s’entendre. « Se voir » au sens réflexif du terme, c’est-à-dire faire un retour sur soi-même pour savoir qui l’on est, vis-à-vis de l’autre, ce que l’autre est pour chacun… et comment se reconstituer dans un lieu de réflexivité généralisée. Dans ce contexte, la rencontre devient possible…

Liens :

Le site de Frédérique Landoeuer